Accusé de tentative de meurtre : Alain Ruel subit son procès

Accusé de tentative de meurtre : Alain Ruel subit son procès

Le juge Paul Guimond préside le procès.

Crédit photo : Deposit photo

C’est aujourd’hui que s’amorce le procès d’Alain Ruel au palais de justice de Chibougamau. L’homme de 57 ans résidant à Chibougamau est accusé de 8 chefs : agression sexuelle, séquestration, voies de fait graves, menace de mort et tentative de meurtre.

Début des procédures

L’enquête préliminaire de Ruel a eu lieu le 26 janvier dernier. À ce moment-là, c’est la juge Isabelle Boillat qui avait entendu la preuve de la couronne et en avait conclu qu’un procès était nécessaire. C’est Me Marie-Anne Robert qui représentera la couronne. Alain Ruel a retenu les services de Me Sophie Dubé. D’ailleurs, c’est suite à l’enquête préliminaire que Me Dubé avait signifié à la cour que son client voulait avoir un procès devant juge seul au lieu de faire entendre sa cause devant juge et jurés comme il l’avait souhaité initialement.
Faits reprochés

Les faits reprochés à Alain Ruel se sont déroulés sur trois jours et dans deux villes différentes. Le tout a débuté le 16 janvier 2016 dans la municipalité de Saint-Joachim dans la région de Québec où, selon les documents de la cour, Ruel aurait proféré des menaces de mort et commis des voies de fait envers la victime. La suite des faits reprochés se serait déroulée à Chibougamau sur deux jours alors qu’il aurait séquestré, menacé et commis des voies de fait ainsi qu’il aurait tenté de mettre fin aux jours de la victime. C’est le juge Paul Guimond qui préside le procès et l’accusé est en liberté durant les procédures.