AmAuCu espère revitaliser le camp minier cuivre-or de Chibougamau

AmAuCu espère revitaliser le camp minier cuivre-or de Chibougamau

Ernest Mast, président et directeur de la compagnie AmAuCu Corporation.

Crédit photo : Guy Tremblay

Ernest Mast, président et directeur de la compagnie AmAuCu Mining Corporation, est un véritable livre d’histoire en ce qui regarde les différentes mines qui activaient le camp minier de Chibougamau. Son but est de revitaliser ce camp minier cuivre-or.

Tout au long de sa conférence, Ernest Mast a dû raviver des souvenirs aux participants avec des noms comme Campbell Ressources, Copper Rand, Cedar Bay, Henderson I et II, Jaculet, Bateman Bay, pour ne nommer que ceux-là. Le président et directeur de la compagnie AmAuCu Mining Corporation veut tout simplement revitaliser l’ancien camp minier de Chibougamau. Ce dernier croit qu’il y a encore un immense potentiel cuivre-or qui dort près des différentes exploitations minières tout autour du lac Chibougamau.

D’autres forages

En 2017 et 2018, quatorze trous de forage ont été réalisés sur d’anciens sites miniers et cette compagnie a trouvé des choses intéressantes à haute teneur à certains endroits. Ernest Mast a parlé longuement de Corner Bay et des différents forages qu’il y a eu à cet endroit. Il n’y a plus aucune mine de cuivre au Québec et il croit que cela serait possible à Chibougamau. Il précise que le moulin de Copper Rand, qui date des années 50, est toujours sur place et pourrait éventuellement reprendre du service.
Dans l’immédiat, Ernest Mast poursuit son travail afin de trouver des fonds pour d’autres forages en 2019 sur l’ancien camp minier.