André Naud a encore des défis à relever

André Naud a encore des défis à relever

André Naud

Crédit photo : Guy Tremblay

André Naud est heureux de la campagne électorale qu’il mène depuis qu’il a décidé d’être à nouveau candidat au siège numéro 4. « Je me suis représenté pour un 3e mandat, car j’avais encore des défis à relever. Il y a le taux de taxation qu’il faut absolument baisser et des dossiers environnementaux qui ne peuvent attendre. »

Au cours de son dernier mandat, André Naud s’est investi dans des causes qui lui tiennent à cœur. Sans hésiter, il parle de l’importance de baisser le niveau de taxation pour faciliter la venue de nouveaux citoyens. Pour lui, il est important d’adapter notre fiscalité aux réalités nordiques. Il veut aussi soutenir les promoteurs locaux et favoriser les entrepreneurs locaux tout en améliorant les pratiques d’affaires à travers les attentes de collaboration avec les industries minières et forestières.

Le Chibougamois de naissance a toujours travaillé très fort dans les différents dossiers environnementaux. « Nous devons mettre en œuvre le programme des matières résiduelles visant à limite l’enfouissement d’ici 2020. Nous devons étirer la vie des cellules. Il faudra innover mais je suis certain que nous avons les moyens pour le faire. Il faudra aussi demeurer vigilant quant à la restauration de la mine principale prévue pour 2018. »

Pour le candidat au siège numéro 4, il faut développer le sentiment d’appartenance et de fierté des Chibougamois par la mise en œuvre du plan particulier d’urbanisme (PPU). « Une belle façon de le faire est d’avoir un beau centre-ville. Nous avons de nouvelles idées pour le faire et nous allons travailler avec des plans qui plaisent à tout le monde. Il est important de s’ajuster à travers ce projet. »