Blackened Cities de Melanie De Biasio : à découvrir sans tarder

Blackened Cities de Melanie De Biasio : à découvrir sans tarder

On ne sait pas si vous avez entendu parler de Mélanie De Biasio, mais si j’étais vous, je m’empresserais de la découvrir. Depuis le lancement de No Deal, en 2013, son nom est sur toutes les lèves en Europe. Cette chanteuse de jazz pop de la Belgique à ce petit quelque chose que bien d’autres n’ont pas pour séduire les mélomanes à la recherche d’un certain renouveau.

Blackened Cities

Comme pour l’album que nous avons critiqué précédemment, cette chanson a été enregistrée d’un seul jet d’une façon semi-improvisée. Le thème retenu a trait à toutes ces villes industrielles, un peu noircies, que cette artiste a visitées au cours de sa dernière tournée, d’où le titre de l’album et la photo qui illustre la pochette.

Au fur et à mesure que la chanson se déploie, une certaine tension est palpable. C’est mystérieux, envoûtant, déconcertant. On se laisse entraîner par cette musique qui évolue lentement, de façon subtile, de même que par la voix de Mélanie De Biasio qui se marie bien à cette morosité sonore qui relève du grand art.

Vous comprendrez que nous écoutons cette pièce en boucle depuis déjà plusieurs jours. Nous avions déjà un faible pour cette artiste belge qui est aussi flûtiste à ses heures, mais notre intérêt pour elle va en grandissant.

No DealFiche technique

Mélanie De Biasio

Chansons: 1

Genre: jazz pop

Blackened Cities

en cliquant ici