La Couvée annule le licenciement collectif des employés

La Couvée annule le licenciement collectif des employés

Crédit photo : Guy Tremblay

La Couvée qui voulait interrompre les services à domicile rendus pour les usagers référés par le soutien à domicile du Centre Régional de Santé et de Services Sociaux de la Baie-James (CRSSS BJ), informe qu’une rencontre de travail positive avait eu lieu le 2 février dernier avec le Centre Régional de Santé et de Services Sociaux de la Baie-James.

Suite à cette rencontre, le conseil d’administration a décidé d’annuler le licenciement collectif qui devait être effectif le 11 février. Par conséquent, il n’y aura pas d’arrêt de service par La Couvée pour les usagers référés par le réseau de la santé le 11 février prochain.

« Une entente a été convenue à court terme et les discussions se poursuivent afin de trouver une solution positive à long terme. Une telle solution, à l’avantage du CRSSS BJ et de ses usagers ainsi que de La Couvée et de ses employés, pourra assurer une continuité des services, éliminant l’inquiétude vécue par les personnes qui étaient affectées par ce licenciement », a mentionné La Couvée.

« Le conseil d’administration est satisfait du dénouement de la dernière rencontre concernant le protocole d’entente avec le CRSSS BJ et nous sommes confiants d’arriver à une entente satisfaisant toutes les parties et assurant la qualité des services aux personnes qui en bénéficient » indique Sébastien Dufour, président de La Couvée.

CRSSSBJ

La semaine dernière, le CRSSSBJ avait réagi au communiqué de presse émis par La Couvée en lien avec le licenciement. « Comme établissement de santé et de services sociaux, nous avons à cœur le bien-être de notre population. Nous sommes vraiment désolés de la tournure des événements pour la clientèle et les employés de La Couvée. Le CRSSS de la Baie-James prendra toutes les mesures nécessaires afin d’offrir les services requis. »

La présidente-directrice générale, Nathalie Boisvert avait mentionné qu’un processus de négociation était en cours et qu’un protocole d’entente doit être signé entre les établissements de santé et de services sociaux et les entreprises d’économie sociale tel que prévu par le Ministère de la Santé et des Services Sociaux et le Réseau des entreprises d’économie sociale en aide domestique.