Criminal: retour raté pour Kevin Costner

Criminal: retour raté pour Kevin Costner

Étoiles: ** et demie

Parce que notre acteur préféré s’y investissait (Gary Oldman), parce que nous pensions que Kevin Costner allait enfin réussir son retour, parce que la présence de Tommy Lee Jones allait donner du coffre au scénario, parce que le réalisateur israélien Ariel Vromen nous était inconnu malgré la distribution imposante, nous nous sommes laissé prendre. Sans même patienter jusqu’à sa sortie vidéo, nous avons pris le chemin du cinéma le plus proche pour enfin avoir accès à tout ça.

Mais voilà que l’apparition de Gary Oldman n’a pas suffi à nous satisfaire. Peu importe la distribution, peu importe le potentiel du directeur du projet, peu importe la bonne volonté de la maison de production, ça prend une direction solide, ça prend une histoire intéressante pour obtenir un scénario accrocheur. Ça prend un peu de magie. Ici, il n’y en a pas.

C’est brouillon et la résultante n’est pas très heureuse. Surtout lorsqu’on insinue que ce genre de proposition relève du génie alors qu’on revisite les vieilleries et un suspense réchauffé.

D’une durée de près de deux heures, ce film raconte l’invraisemblable expérience de criminologues qui implantent dans un bandit irrécupérable et condamné à mort (Costner) les souvenirs, les compétences et les secrets d’un agent de la CIA (Ryan Reynolds), mort avant d’élucider une grave enquête. Le lien qui unit le bandit et l’agent décédé est tellement ténu et relève tellement de la fabulation qu’il devient très risqué de perdre le spectateur.

Notre acteur préféré, Gary Oldman, devrait mieux choisir ses projets pour ne pas finir comme Costner et Jones qui cherchent à renouer avec le succès.

en cliquant ici