Daymé Arocena: du jazz afro-cubain de haut niveau

Daymé Arocena: du jazz afro-cubain de haut niveau

Si vous aimez le moindrement le jazz, le latin jazz ou encore le jazz afro-cubain, vous devez vous procurer le nouvel album de Daymé Arocena, une jeune Cubaine de 23 ans qui vient d’être recrutée par Gilles Peterson, un DJ influent qui est aussi propriétaire de maisons de disques à Londres.

C’est dans le cadre d’un séjour de deux semaines à La Havane avec sa nouvelle protégée que Peterson a eu la bonne idée de recruter de grandes pointures du jazz et de musiques afro-cubaines pour enregistrer un album au célèbre studio Egrem.

Il  faut vous dire que cette visite avait d’abord pour but de réaliser un documentaire sur la rumba, mais tant qu’à être sur place, pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour joindre l’utile à l’agréable. Tout s’est fait rapidement. Comme Daymé Arocena n’avait aucune chanson originale, on a puisé dans les idées de chacun pour construire six chansons de longue durée.

L’enregistrement s’est échelonné sur quelques jours. Une seule prise pour chacune des pièces musicales, un peu comme à l’ancienne. Cette façon de faire a permis aux musiciens de s’exprimer et d’occuper la place qu’ils méritent. Disons qu’on est loin de cette musique cubaine que l’on peut entendre dans le lobby du Las Dunas, à Cayo Santa Maria!

One Takes

Nous sommes ici en présence d’un CD de très grande qualité, tant pour ce qui est de la performance que de la reproduction sonore. Daymé Arocena est une chanteuse prometteuse, on en convient, mais bien franchement, c’est d’abord la performance des musiciens de La Havane qui surprend. On ne peut que vous en recommander l’achat. Vivement, à part ça!

Fiche technique

Daymé Arocena

Chansons: 6

Genre: jazz afro-cubain

Muy Cerquita de Ti

en cliquant ici