Deuxième bris de la fibre en moins d’un mois

Deuxième bris de la fibre en moins d’un mois

C’est vers 9 h 45 vendredi dernier que les villes de Lebel-sur-Quévillon, Chibougamau et Chapais ont été coupées  de toutes communications avec le reste du monde. Le problème a été réglé 7 heures plus tard. Au moment d’écrire ces lignes, peu de détails sont encore connus mais le bris se situait pratiquement au même endroit que la panne survenue au mois de juillet dernier.

Encore une fois, les autorités ont dû appliquer des mesures spéciales afin de répondre aux appels d’urgence de la population. À Chibougamau, la téléphonie cellulaire ne fonctionnait plus du tout. Cependant, les lignes fixes de téléphone fonctionnaient localement ce qui a permis aux gens qui avaient besoin des services d’urgence de composer le 911. Pour ce qui est de Chapais, ce sont plutôt les communications entre cellulaires qui fonctionnaient mais, par précaution, les gens pouvaient rejoindre les services d’urgence qui étaient mobilisés à l’hôtel de ville.

À l’heure où de grands changements se dessinent dans le monde de la fibre optique pour la région, les autorités devront redoubler d’ardeur pour que ce type de panne soit évité et rendre le réseau de couverture moins fragile. D’ailleurs, dans le monde de la téléphonie cellulaire, le premier ministre Couillard a fait des annonces important au Lac-Saint-Jean la semaine dernière. Ainsi onze municipalités ainsi que les routes 169 et 155 seront finalement branchées au réseau cellulaire. Selon le projet, 14 tours seront construites au cout total de 7,5 millions de dollars, la contribution du gouvernement québécois se situant aux alentours de 5 M$.