« Est-ce que nous atteindrons les objectifs visés? » Manon Cyr

« Est-ce que nous atteindrons les objectifs visés? » Manon Cyr

La mairesse de Chibougamau, Manon Cyr, s’interroge à savoir si le registre des armes à feu va atteindre ses objectifs.

Crédit photo : Archives

Dans une lettre adressée à la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, la mairesse de Chibougamau, Manon Cyr, souligne qu’elle comprend les objectifs visés par la création du registre des armes à feu et qu’elle est en accord. Cependant, elle s’interroge à savoir si ce dernier va atteindre ses objectifs.

Dès le début de sa missive, la mairesse souligne que la majorité des propriétaires d’arme visés par la Loi, en particulier les chasseurs en région, semblent réfractaires à enregistrer leurs armes, elle donne comme exemple : « Ce qui me rend perplexe, c’est qu’un ami d’un âge certain, qui est normalement respectueux des lois, me dit : « Je n’enregistre pas mes armes à feu et j’encourage mes enfants et mes petits-enfants à ne pas enregistrer leurs armes à feu ». Pour moi, cela est de la désobéissance civile généralisée. J’entends même des policiers à la retraite, et d’autres, dire notamment sur les réseaux sociaux qu’ils ne croient pas à l’utilité de ce registre. »

D’autres modifications

Tout en saluant les différentes modifications apportées à la Loi, Manon Cyr suggère de peut-être améliorer le système d’enregistrement et d’apporter d’autres modifications afin de le rendre acceptable pour ses citoyens chasseurs : « Je m’inquiète que d’honnêtes citoyens ne respectent pas la loi. Ils se sentent légitimés parce qu’ils ne croient pas que le registre va atteindre les buts visés et à des couts prohibitifs d’autant plus que des règles sévères encadrent l’obtention du permis de port d’armes et d’achats ou de propriété d’armes à feu. »

La mairesse termine en précisant qu’elle comprend la volonté de maintenir le registre : « Mais je crois que nous avons la responsabilité de trouve des solutions afin que tous participent, ou à défaut, de réévaluer les objectifs qui ont poussé la création de la Loi. »