Est-ce que nous aurons un été ?

Est-ce que nous aurons un été ?

Les commentaires des experts de MétéoMédia nous laissent un peu dans la brume.

Crédit photo : Guy Tremblay

Selon MétéoMédia, nous devrions connaitre des températures près et au-dessus des normales attendues presque partout au Canada cet été. Un point qui laisse à réfléchir quand les experts ajoutent : « Dans les normales, sauf sous les normales pour le nord de la province… 

Après un départ à pas de tortue ce printemps, les températures estivales sont finalement apparues presque partout au Canada. Mais est-ce que la chaleur de l’été est là pour rester ? Afin de répondre aux Canadiens qui veulent savoir à quoi s’attendre pour la saison la plus attendue de l’année, MétéoMédia dévoile ses prévisions de l’été pour les mois de juin, juillet et aout.

Mieux que l’an dernier

« Les Québécois peuvent s’attendre à un plus bel été que l’an dernier et à plus de chaleur, surtout en début de saison. Par contre, le beau temps ne risque pas de se prolonger jusqu’aux premières semaines de septembre comme les années précédentes. Nous suggérons donc d’en profiter au maximum d’ici la fin du mois d’aout. Nous prévoyons une saison plutôt active, notamment en ce qui concerne les orages, apportant davantage de précipitations que la normale sur le sud de la province. Toutefois, des épisodes de pluie de courte durée et plutôt intenses vont assurément se manifester, mais nos journées ne seront pas entièrement gâchées par la pluie, » poursuit André Monette, chef de service de la météorologie à MétéoMédia.

Les prévisions mettent en vedette un été chaud et sec pour une grande partie de l’Ouest canadien. La sécheresse est une préoccupation importante pour certains endroits dans les Prairies alors que les feux de forêt causeront des inquiétudes plus tard durant l’été, particulièrement en Colombie-Britannique. Les températures seront près des normales pour les régions des Grands Lacs jusqu’aux provinces atlantiques.

Des orages

« Cet été s’annonce comme étant une version plus chaude des conditions météo que nous avons vues à travers le pays l’an dernier, avec les plus chaudes températures bien installées sur l’Ouest canadien, » explique Chris Scott, directeur-météorologue à MétéoMédia. Le Québec et l’Ontario seront encore une fois épargnés des températures les plus chaudes, mais cet été apportera plus de chaleur que l’an dernier, et beaucoup d’opportunités pour des orages. Les provinces atlantiques semblent avoir la meilleure combinaison de conditions avec un été chaud et des précipitations quasi saisonnières pendant que les Prairies et le centre de la Colombie-Britannique seront sur le qui-vive à cause de la sécheresse. »