Globex met la main sur un actif à forte teneur en or à Waswanipi

Avec des teneurs historiques de 18,35 grammes d’or par tonne de minerai dans 758 livres d’échantillons, la société rouynorandienne Globex pourrait bien avoir mis la main sur un actif de choix dans le secteur de Waswanipi. Un actif d’autant plus intriguant qu’il n’a fait l’objet d’aucuns travaux depuis 42 ans.

Située à environ 10 km au nord de la communauté crie, la propriété Montalembert couvre une superficie de 2405 hectares. De l’or y a été découvert en 1949 par Noah Anthony Timmins, reconnu comme un des pères fondateurs de l’industrie minière canadienne. Quatre filons avaient alors pu être identifiés.

Selon l’information rapportée par Globex, l’échantillonnage du filon Galena avait rapporté des teneurs historiques (non conformes aux normes actuelles) de 17,17 g Au/T sur une longueur de 61 mètres pour une largeur moyenne de 0,73 mètre. À 104 mètres au sud-ouest des tranchées, du forage avait retourné des valeurs historiques atteignant 61,27 g Au/T sur une largeur vraie de 1,22 mètre.

Analyses plus poussées en 1973

En dépit de ces teneurs, il aura fallu attendre en 1973 pour qu’un syndicat de prospecteurs décape et nettoie trois des quatre filons. La société Rochelom Mines a ensuite acquis la propriété pour effectuer des analyses plus poussées.

Pas moins de 78 échantillons de 8 livres chacun avaient alors été recueillis. Leur analyse avait rapporté une teneur moyenne coupée de 20,84 g Au/T. Étant donné ces valeurs élevées, les rejets de ces échantillons ont été envoyés au laboratoire d’essais du gouvernement du Québec pour subir une vérification indépendante. Celle-ci a confirmé une teneur moyenne de 18,35 g Au/T.

À la suite de ces résultats, Rochelom devait aménager une rampe pour suivre et échantillonner le filon Galena sur près de 170 mètres pour ensuite bifurquer sous terre vers deux autres filon. Celle-ci n’a cependant jamais été réalisée. Depuis l’échantillonnage en tranchées effectué en 1973, la propriété n’a fait l’objet d’aucuns travaux.

Enthousiasme

Un récent échantillonnage d’un affleurement rocheux par le personnel de Globex a retourné une teneur de 33,5 g Au/T dans une roche. S’il est beaucoup trop tôt pour évoquer un gisement, ces résultats ont permis à la société rouynorandienne de manifester beaucoup d’enthousiasme.

«Il est rare d’acquérir un actif aurifère – et encore plus un actif aurifère à haute teneur – en Abitibi et qui n’a pas été exploré au cours des 40 dernières années», a fait valoir Globex.

Comme elle comprend de l’or libre grossier, la propriété présente cependant des difficultés pour l’exploration. L’échantillonnage d’un large volume comme celui effectué en 1973 par Rochelom sera donc requis. Pour l’instant, les travaux préliminaires prévus par Globex comprennent de la cartographie, de la prospection, de l’échantillonnage de roches et de la géophysique.

Laisser un commentaire