Gord Downie : un dernier album avant une mort annoncée

Gord Downie : un dernier album avant une mort annoncée

Comme vous le savez sans doute, Gord Downie, le chanteur du groupe canadien Tragically Hip, est atteint d’un cancer incurable au cerveau. Pour l’avoir vu dans le cadre d’une entrevue émouvante, il y a quelques semaines, il apparaît clair que sa vie sur terre tire à sa fin. Non seulement sa mémoire est-elle défaillante, mais à l’évidence, son corps n’en peut plus de souffrir.

Man Machine Poem

On pensait bien que c’en était fini pour lui, musicalement parlant, mais ce poète chanteur nous réservait une dernière surprise. On parle ici d’un cinquième album solo qu’on peut se procurer depuis le 28 octobre. En fait, Gord Downie travaille sur ce projet depuis 2013 en collaboration avec Jeff Lemire. Ce dernier est responsable de l’apport visuel de cette œuvre qu’ils ont récemment présentée à Ottawa.

On aurait pu s’attendre à ce qu’il nous parle de sa maladie et de la peur qui l’habite, mais non, Downie nous raconte plutôt l’histoire de Charlie Wenjack, un jeune Amérindien qui a légalement été enlevé à sa famille par le gouvernement canadien pour être placé dans un orphelinat se trouvant à 600 kilomètres de distance.

Ce qui devait arriver arriva. Un jour, ce jeune homme s’est enfui pour aller retrouver sa famille. On l’a malheureusement retrouvé mort dans les semaines qui ont suivi. Mort d’épuisement, faut-il préciser.

Impossible de ne pas être ému à l’écoute des dix chansons de cet album qui n’ont rien à voir avec le rock de Tragically Hip. C’est fort différent. Le folk rock que nous propose Gord Downie colle bien à cette triste histoire qu’il nous raconte. C’est très prenant, très accrocheur. On comprend vite pourquoi ce testament sonore est aussi bien accueilli. On vous le recommande d’ailleurs vivement.

Fiche technique

Gord Downie

Chansons: 10

Genre: folk, rock

À télécharger: The Stranger

Before the Flood

Trent Reznor & Atticus Ross,

Gustavo Santaolalla, Mogwai

Étoiles: *** et demie

Difficile aussi de ne pas vous suggérer l’achat de cette bande sonore dont vous entendrez sans doute beaucoup parler dans les semaines qui viennent. Elle collerait parfaitement aux images saisissantes d’un documentaire sur les changements climatiques réalisé par Leonardo DiCaprio et Martin Scorsese.

Le réseau social

Pour ceux qui pourraient se poser la question, Trent Reznor est bel et bien le fondateur du groupe rock industriel Nine Inch Nails. Disons que ses créations musicales avec Atticus Ross n’ont rien à voir avec son passé pour le moins turbulent.

À tour de rôle, ces artistes de renom nous proposent des paysages musicaux qui sont à la fois troublants et époustouflants. C’est relaxant et drôlement envoûtant. C’est le genre de bande sonore que l’on veut entendre après une dure semaine de travail. Les adeptes de la méditation devraient également apprécier.

Cette bande sonore nous met drôlement en appétit sur ce documentaire qui fait présentement l’objet d’une vaste campagne de promotion.

Fiche technique

Before the Flood

Chansons: 18

Genre: cinématographique

À télécharger: Before the Flood