Hors contrôle: une comédie plutôt bête et méchante

Hors contrôle: une comédie plutôt bête et méchante

Zack Efron, à qui on promettait une belle carrière depuis ses débuts dans High School Musical, se sera laissé tenter par la comédie plutôt bête et méchante. L’Américain de 29 ans s’est engagé dans un parcours facile et plutôt décevant.

La vulgarité habituelle des scénarios auxquels le jeune Efron se prête depuis le début de sa carrière est ici décuplée par les efforts peu louables d’Adam Devine, Anna Kendrick et Aubrey Plaza, qui, avec Efron, forment un quatuor de personnages scabreux et peu recommandables.

Les frères Stangle (Efron et Devine) ont la fâcheuse habitude de saboter les différents partys de famille. Leurs parents les obligent à se trouver des accompagnatrices qui les surveilleront lors du mariage de leur sœur. Malheureusement, les filles qu’ils choisiront (Kendrick et Plaza) seront bien pires.

Le réalisateur Jake Szymanski, dont c’est le premier long-métrage, applique la recette de la comédie la plus puérile aussi facilement que les cinéastes d’expérience. Il en remet et le scénario à la base de ces deux heures d’inepties semble s’éterniser au-delà des limites du bon goût sans jamais feindre revenir dans la zone de l’acceptable.

Hors contrôle

Mais voilà, ces niaiseries sont aussi addictives que répulsives. On rit parce qu’on n’a pas le choix, on regarde parce qu’on espère mieux, on veut voir jusqu’où le mauvais goût va aller, on sourit presque par pitié de voir une telle suite de clichés comiques et de blagues mille fois vues, la vulgarité et l’exagération en bonus.

Un film dont nous nous serions bien passés. La carrière d’Efron aussi.

en cliquant ici