J’ai déménagé les Canadiens à Québec …et j’ai ramené P.K. dans l’équipe!

J’ai déménagé les Canadiens à Québec …et j’ai ramené P.K. dans l’équipe!

NHL 2017 d’EA Games permet de gérer une franchise de hockey dans ses moindres détails, de la composition de l’équipe au prix des billets, en passant par son déménagement. Un ajout intéressant, dans un titre qui traine toutefois toujours un peu de la patte par rapport à d’autres jeux vidéo sportifs.

Gérer le destin d’une franchise

Le nouveau mode Franchise permet d’incarner le directeur général d’une équipe de la Ligue nationale de hockey. Son rôle est non seulement d’assembler un groupe de joueurs gagnant, mais aussi de mettre sur pied une franchise profitable pour le propriétaire.

 

C’est pour cette raison qu’après avoir transféré les Canadiens à Québec, renommé la concession et modifié leur uniforme, j’ai procédé à quelques changements à l’aréna local, notamment en y ajoutant un second stationnement (tout le monde dit qu’il est impossible de garer sa voiture dans la Vieille-Capitale).

 

J’ai aussi baissé le prix des billets, une manoeuvre qui m’a permis de faire passer le taux d’assistance de 70% à 90%. Pour l’instant, le propriétaire est aux anges. Les amateurs un peu moins par contre, puisqu’il n’ont pas trop aimé que je doive céder Shea Webber et le premier choix au repêchage de l’équipe en 2018 pour mettre la main sur P.K. Subban.

 

Le mode Franchise offre la possibilité de simuler les matchs de hockey, pour compléter rapidement ses saisons, mais aussi de les jouer soi-même, ce qui nous permet alors d’incarner aussi l’entraîneur et les joueurs. Je recommande de le faire, car sans les parties, le mode peut parfois donner l’impression de jouer à Excel, malgré ses bons côtés.

 

Jouer avec des cartes de hockey

NHL 2017 a aussi droit à plusieurs autres nouveautés. Le mode Équipe de rêve de Hockey (qui permet de collectionner des joueurs et d’assembler des équipes, un peu comme si on jouait avec des cartes de hockey) offre par exemple un nouveau système visant à créer des synergies entre les joueurs.

 

Le nouveau mode Champion de repêchages permet quant à lui de repêcher des équipes puissantes, puis de jouer avec elles pour pendant quelques parties afin d’amasser de nouveaux joueurs pour son Équipe de rêve, une mécanique qui rappelle le mode Arena du jeu de cartes Hearthstone.

 

Parmi les autres nouveautés de NHL 2017, EA Games y a ajouté un niveau de difficulté semi-professionnel, qui offre une complexité moyenne et qui permet aux joueurs débutants de progresser plus facilement. Considérant à quel point il peut être difficile de maîtriser un jeu du genre, il s’agit d’un ajout simple, mais qui fait le plus grand bien.

 

Visuellement inférieur

NHL 2017 (mis à l’essai ici sur la Xbox One) est quand même beau, mais il est un peu inégal. La glace des arénas est réaliste à souhait, et les mouvements des joueurs sont crédibles. Le visage des athlètes et la foule en général ne sont toutefois pas à la hauteur des meilleurs jeux du genre.

 

On a aussi l’impression que les autres franchises d’EA Sports se renouvellent plus rapidement que NHL. Les nouveaux modes de NHL 2017 ne sont que des modifications mineures apportées à des modes existants, tandis que FIFA 2017 sera doté de The Journey, un mode cinématique prometteur, où on incarne un jeune athlète dans ce qui se veut un véritable film interactif.

 

Youngblood

 

En attendant, je poursuivrai l’aventure des Nordiques (désolé, j’ai aussi renommé le club) à Québec. J’ai déjà un plan quinquennal: concentrer mes recruteurs en Suède et dans la LHJMQ, échanger un deuxième centre d’élite, signer des agents libres capables de suivre la vitesse des meilleures équipes et ajouter un peu de profondeur en défense.

Ça sent la coupe.

en cliquant ici