La mine Westwood frappée par une deuxième secousse

La mine Westwood frappée par une deuxième secousse

La mine Westwood d’Iamgold a été le théâtre d’un deuxième mouvement tectonique environ 36 heures après qu’un premier événement ait entraîné un effondrement rocheux. À nouveau, personne n’a été blessé.

L’événement, de moindre ampleur que le précédent, s’est produit le 27 mai un peu après 21h. Une première secousse avait frappé le niveau 104, le 26 mai vers 3h. L’effondrement rocheux qui s’en était suivi avait barré l’accès à la cage de remontée à neuf travailleurs. Ceux-ci avaient dû attendre jusque vers 21h30 avant de pouvoir revenir à la surface.

«Il s’agit d’un effet secondaire tout à fait normal lorsque se produit un mouvement sismique comme celui du 26 mai. La roche travaille et se replace. D’ailleurs, on s’y attendait, a indiqué le directeur général de la mine, Sylvain Lehoux. De plus, comme la CSST avait interdit l’accès à ce niveau jusqu’à ce qu’il soit sécurisé et que l’enquête soit complétée, en aucun moment des travailleurs ont été en danger. Par respect, nous les cependant avons remontés à la surface.»

Le quart de travail du 28 mai a d’ailleurs été annulé. L’interdiction d’accès au niveau 104 demeure pour sa part maintenu jusqu’à nouvel ordre.

«Ça ne veut pas dire qu’il sera fermé définitivement, mais on veut prendre le temps de procéder à toutes les analyses. Nous travaillons de concert avec la CSST, nos ingénieurs et d’autres spécialistes ailleurs dans le monde pour bien comprendre la géologie de ce secteur et le comportement des roches. Ça prendra le temps que ça prendra», a exposé M. Lehoux.

Secteur sensible

Avant l’événement du 26 mai, le niveau 104 avait déjà été le théâtre d’un précédent effondrement. Celui-ci était survenu le 22 janvier. Quatre mineurs avaient alors dû demeurer sous terre pendant près de six heures. L’accident n’avait cependant fait aucun blessé. La nature particulière du sous-sol à cet endroit serait en cause. Les roches y seraient en effet moins compactes, donc plus sujettes aux mouvements tectoniques.

Laisser un commentaire