La saison des bleuets meilleure que prévue

La saison des bleuets meilleure que prévue

Une température qui coopère, de bons prix la livre et plusieurs cueilleurs en forêt, tout cela a donné une excellente saison de bleuets.

«La saison a définitivement été meilleure que l’on pensait. Les bleuets sont beaux et la cueillette devrait se poursuivre même après la fête du Travail, ce qui est très bon, car il n’y a pas eu de gel au sol», souligne Linda Allard avec un grand sourire. Dans son entrepôt, les cueilleurs se succèdent et les boites s’accumulent avec un prix de 1,20 $ la livre.

Son voisin, Régis Bergeron, tient lui aussi des propos semblables, alors qu’il donne des renseignements à des cueilleurs qui cherchent de bons endroits où trouver la manne bleue. «Il y en a qui vont loin pour amasser des bleuets et c’est l’une des bonnes saisons que j’ai connue. Le prix de 1,20 $ encourage les gens à poursuivre la cueillette», ajoute ce dernier.

 

La température

Les deux acheteurs de bleuets sont d’accord pour dire que c’est la température qui va décider de la fin de la saison. Dès qu’il y a un gel au sol, le petit fruit bleu devient tout mou et ils ne peuvent plus l’acheter.

«La saison a été définitivement meilleure ici qu’au Lac-Saint-Jean où le bleuet était plus rare. Cela a amené des cueilleurs dans la région. Nous avons même eu un gars de la Polynésie qui a décidé de cueillir, afin de se faire des sous en amassant des bleuets. Il nous a montré des photos de son pays. Il était ici pour la Sopfeu», précise madame Allard.

La chasse

Comme les chasseurs ont commencé à se rendre en forêt, les cueilleurs doivent être de plus en plus prudents et il est recommandé de ne pas s’approcher des sites de chasse pour leur sécurité.

«Le froid a débuté dans le nord, alors la saison devrait se terminer dans les prochains jours», conclut monsieur Bergeron.

Laisser un commentaire