Le Relais pour la vie à la présidence d’honneur

Le Relais pour la vie à la présidence d’honneur

Dans quelques semaines, Opération Nez rouge entrera en opération. Les bénévoles préparent fébrilement la 28e édition.

 

 

Avec le début du mois de novembre, l’armée de bénévoles d’Opération Nez rouge se met en branle. Chantal Côté en sera à sa troisième année à la présidence de cette organisation. Avant de débuter la nouvelle saison, il a tenu à remercier le centre de femme  les Elles du Nord, représentée par Lynda Boulanger, qui a œuvré à la présidence d’honneur de la 27édition. Ce centre offre des services d’accueil, d’écoute, de référence et d’accompagnement pour les femmes de la région. « Il est important de faire connaitre les organismes qui œuvrent auprès des gens de notre communauté. Ils sont un outil essentiel et font un travail remarquable. Le centre de femme les Elles du Nord en est un exemple parfait », a mentionné Chantal Côté.

Pour la 28 édition, un autre organisme qui a fait ses preuves au sein de notre communauté a été choisi et c’est le Relais pour la vie avec son président, François Bouchard.

Fin novembre

Le Club Lions de Chibougamau est l’instigateur d’Opération Nez rouge à Chibougamau et l’un de ses membres, Michel Allard, en fait partie depuis 1993. « Au fil des années, Opération Nez rouge a démontré son efficacité et son utilité dans le temps des fêtes. Nous débuterons nos activités la fin de semaine du 25 et 26 novembre. Nous aurons 10 jours d’activités alors que nous poursuivrons les 2, 3, 8, 9, 10, 15, 16 et 17 décembre. Encore une fois, nous invitons les gens à profiter de nos services : il est là pour eux », souligne celui qui a le logo de Nez rouge tatoué sur le cœur.

Chapais

Pour la septième année consécutive, la communauté de Chapais profitera elle aussi de Nez rouge. Pascal Tremblay sera responsable à Chapais pour les 8 jours d’activités. Les dates à cet endroit sont : 25 et 26 novembre, 2,  3, 9, 10, 16 et 17 décembre. Michel Allard précise : « C’est la centrale de Chibougamau qui reçoit tous les appels et qui transfère ceux de Chapais. Lorsqu’il faut effectuer un voyage de Chibougamau à Chapais ou de Chapais à Chibougamau, il y a un relai à l’intersection de l’aéroport. Ainsi les équipes sont absentes moins longtemps. L’argent qui est amassé par Chapais est remis aux organismes chapaisiens.»