Une ligne d’improvisation pourrait voir le jour

Une ligne d’improvisation pourrait voir le jour

Pierre Bouchard et Patrice Dionne lors de leur rencontre.

Crédit photo : Guy Tremblay

Trente ans plus tard, l’improvisation tente de refaire surface à Chibougamau avec la création de la Ligue d’improvisation de garage chauffé de Chibougamau (LIGCC). Pour réussir, elle a besoin de personnes intéressées à faire partie de la LIGCC.

La Ligue nationale d’improvisation, la fameuse LNI, a lancé ses activités artistiques en 1977 et créa une vague d’intérêt à travers toute la province. « La popularité des joutes d’improvisation atteignait aussi la ville de Chibougamau. En mars 1984, Pierre Bouchard lançait en grande pompe la première ligue d’improvisation de Chibougamau, la LIC, un rêve de jeunesse qui se réalisait enfin pour lui », mentionne Patrice Dionne qui a rencontré Pierre Bouchard afin de connaitre le passé pour mieux préparer l’avenir d’une nouvelle ligue.

Avec quelques comparses et l’appui du directeur des loisirs de Chibougamau de l’époque, Claude Beaudoin, la LIC a pu offrir une courte formation sur le jeu et l’arbitrage en improvisation offerte par l’organisation de la LNI.

Cinq équipes

« Après plusieurs «impro» à la radio CJMD-CFED, un premier défi était lancé pour une formule devant public à l’école Vinette, opposant mon équipe  et celle de Lili Bérubé de la radio locale. L’engouement pour l’improvisation se fit rapidement sentir alors que cinq équipes seront mises sur pied : Audet-Radio-TV, Les Muppets, Le Cirque, Les Meubles pratiques et celle de la Boutique idéale. La LIC est alors composée de près de 40 joueuses et joueurs d’improvisation qui présentent des joutes devant public à l’Hôtel Alouette (devenu Hôtel Harricana), au Bavarois (le Cabaret) et au Gwillim » précise Pierre Bouchard qui a une mémoire à toute épreuve.

Des noms connus

Parmi ces improvisateurs en herbe, on retrouvait Mario Thériault, Jacques Guindon, Lili Bérubé, Doris Girard, Johanne Boudreau, Daniel Boudreau, Nancy Marcotte, Bruno Lapointe, Sylvie Bruyère, Robert Bruyère et Pierre Bouchard, pour ne nommer que ceux-là. La LIC a présenté des matchs d’improvisation pendant environ 3 ans grâce au support de différents commanditaires dont Ameublement Jeanne, Librairie Chibougamau, Meuble Larouche, JCRB Savard, Boutique Manon, Vidéo Folie et Tabagie Merrill, entreprises de l’époque et encore présentes aujourd’hui pour certaines. Pierre Bouchard nous expliquait en entrevue que l’improvisation demande une grande imagination certes, mais surtout du vécu, un grand sens de l’observation et, bien sûr, une bonne dose de folie.

 

En recrutement

Après plus de 30 ans, l’improvisation tente de refaire surface à Chibougamau avec la création de la Ligue d’improvisation de garage chauffé de Chibougamau (LIGCC), une initiative de Manon Murdock et Sylvie Houde, ainsi que Patrice Dionne. La LIGCC prévoit une première rencontre de pratique d’improvisation le vendredi 23 mars 2018 et est actuellement en plein recrutement. Si vous êtes intéressé et un peu fou, contactez-les via Facebook et ils se feront un plaisir de vous accueillir.

Bas de vignette

Pierre Bouchard nous a remis des photos de la LIC.

Photo : courtoisie

Pierre Bouchard et Patrice Dionne lors de leur rencontre.

Photo : Guy Tremblay