“Mettre à profit la population d’ici afin que nos ressources soient exploitées et transformées ici”

“Mettre à profit la population d’ici afin que nos ressources soient exploitées et transformées ici”

Crédit photo : Courtoisie

Jonathan Mattson, candidat du Parti québécois dans Ungava, présente ses priorités pour Chibougamau et Chapais. « La région Chibougamau-Chapais est un centre d’affaires important pour la région. Située au carrefour de trois communautés autochtones, elle touche plus de 14 000 habitants et elle ne doit pas être négligée à cause de son importance stratégique. »

« À Chapais, il est primordial d’assurer la pérennité de Chapais Énergie. L’importance de Chapais Énergie se mesure en emplois durables et de qualité pour la municipalité de Chapais », estime Jonathan Mattson.

Pour lui, il est également impératif pour Chapais de sécuriser sa source d’eau potable. « Celle-ci est située à l’extérieur de ses frontières. Je m’engage à mettre tous les efforts nécessaires afin de faire avancer ce dossier auprès du gouvernement. Agrandir les limites de la municipalité de quelques kilomètres permettrait d’assurer à la municipalité un approvisionnement en eau de grande qualité et une source de revenus durable », déclare- t-il.

Quant aux services disponibles, il abonde dans ce sens. « Nous devons absolument travailler à mettre un frein à la diminution des services et en développer de nouveaux à Chapais afin de redonner à la ville son dynamisme », indique-t-il.

Pour Jonathan Mattson, il importe de préciser ceci : « À Chibougamau, les prochaines années seront parsemées de nombreux défis, le premier étant la pénurie de main-d’œuvre. Avoir une politique d’immigration qui tient compte des besoins spécifiques en région et augmenter les crédits d’impôt aux jeunes s’y établissant sont deux exemples de mesures que le Parti québécois propose ».

Selon le candidat péquiste, l’amélioration de la qualité de vie à Chibougamau passe notamment par la réalisation du programme particulier d’urbanisme (PPU). « Pour la municipalité, avoir un centre-ville moderne facilitera la vie des citoyens et représentera une force d’attraction pour les nouveaux arrivants. Un gouvernement du Parti québécois s’assurera que la ville obtienne un financement à la hauteur du projet. De plus, il est impensable que, dans une aussi vaste région que la nôtre, les télécommunications n’aient pas évolué au même rythme que le reste du Québec. Le peu de couverture et la fragilité du réseau sont des enjeux pour notre région », mentionne-t-il.

Le candidat parle de l’effervescence actuelle dans le monde minier qui fait en sorte que beaucoup de projets de mines risquent de se réaliser dans les prochaines années. « Le dernier gouvernement a fait la promotion du Nord-du-Québec comme une région à exploiter, c’est vrai, mais il est faux de penser que cela s’arrête aux ressources naturelles. Je serai une voix forte au gouvernement afin de mettre à profit la population d’ici dans l’exploitation ainsi que la transformation. »