Nouvelles approches et nouveau potentiel pour Troilus

Nouvelles approches et nouveau potentiel pour Troilus

Daniel Bergeron, coordonnateur pour Troilus Gold Corporation.

Lors de la soirée-conférence de l’Institut canadien des mines de Chapais-Chibougamau qui s’est tenue il y a environ une semaine, les premiers à prendre la parole ont été Daniel Bergeron et Bertrand Brassard pour souligner les nouvelles approches et le nouveau potentiel de la mine Troilus.

Il y a un peu plus d’un an que Troilus Gold Corporation a véritablement activé le développement de l’ancienne mine Troilus avec une grande campagne de forage. C’est à cette occasion que Daniel Bergeron est devenu coordonnateur pour cette compagnie. « Cette compagnie est propriétaire à 100 % de la propriété où se trouvait le gisement à ciel ouvert situé au kilomètre 108. Au cours de l’année, des travaux ont été réalisés dans quatre domaines, soit environnemental, investissement de développement, impact social et employabilité. Ces travaux se poursuivront en 2019 ».

Nouveaux bureaux à Chibougamau

Plusieurs travaux sont débutés sur l’ancien site minier et se poursuivront en 2019 surtout au niveau des études environnementales. Sur le site de la mine, il est aussi question entre autre de la mise au niveau de la ligne électrique, d’une sous-station électrique, d’un stationnement, de bureaux et de l’acquisition d’un groupe électrogène d’appoint.
Daniel Bergeron a aussi précisé le déménagement dans de nouveaux bureaux à Chibougamau soit dans l’édifice où se trouvaient les bureaux des dentistes sur la 3e rue. La compagnie souhaite pour 2019 une plus grande visibilité dans le milieu. Il a aussi été question d’une mise au niveau du chemin d’accès et la construction d’un site Internet micro-ondes.

Mieux comprendre la géologie du site

Par la suite, Bruno Perron, géologue Sr pour la compagnie, a tracé l’histoire de ce site minier qui débute en 1958 alors que du forage important ont eu lieu en 1987 jusqu’en 1991 avec l’ouverture de la mine à ciel ouvert de Troïlus. En 2018, Forage Chibougamau a effectué 91 trous de forage pour 36 304 mètres à différents endroits sur le site : « Il est important de faire de l’exploration pour mieux comprendre ce qui se passe au niveau géologique. Nous pouvons ainsi étendre et découvrir de nouvelles zones minéralisées sur la propriété », a expliqué le géologue.

Pour l’an prochain, il n’y aurait pas encore de programme de défini en ce qui regarde le forage.