Observation d’une éclipse de lune ce dimanche

Observation d’une éclipse de lune ce dimanche

Crédit photo : Courtoisie - Pierre Bureau

(Pierre Bureau, collaboration spéciale)

La Fédération des astronomes amateurs du Québec a choisi comme thème de l’année 2019 : la Lune. Elle tient à souligner ainsi les premiers pas de l’homme sur la Lune, il y a de cela cinquante ans. Comme premier évènement notable, le club Quasar propose l’observation de l’éclipse de Lune du dimanche 20 janvier. En raison de l’heure tardive, le début de l’éclipse partielle étant à 22 h 33 et celui de l’éclipse totale à 23 h 41, nous vous suggérons de l’observer de chez vous, bien au chaud… si vous avez accès à une fenêtre côté sud. Elle sera haute dans le ciel à presque 60 degrés au-dessus de l’horizon sud.

Si vous n’avez pas accès à une telle fenêtre d’observation, quelques moments clés sont suggérés pour sortir, bien habillé car si le temps est dégagé il fera froid, et observer la Lune qui sera déjà haute vers 22 h 40, 22 h 50, 23 h 05, 23 h 20, et la suivre quand elle devient totale et gagne en rougeur entre 23 h 35 et minuit… comme le démontrent ces photos correspondant sensiblement à ce que vous pourrez observer à ces moments-là.

Sur ces photos, que j’ai prises lors de l’éclipse de lune de 2003, nous voyons la Lune entrer dans l’ombre de la Terre ainsi que la frange, zone floue entre la zone éclairée et la zone d’ombre, due à l’effet de l’atmosphère terrestre.

Lorsqu’elle est totalement dans l’ombre de la Terre, la Lune devient plus ou moins rougeoyante, car elle reçoit quand même quelques rayons solaires qui sont diffractés par l’atmosphère terrestre… Autrement dit, vu de la Lune, on « VERRAIT » un mince anneau de feu ou éclipse de Soleil annulaire. Incidemment, je suis vraiment surpris que l’on n’ait jamais photographié un tel évènement vu de la Lune « qui est à peine à 380 000 kilomètres de la Terre… pendant que des sondes nous envoient des images de planétoïdes à des milliards de kilomètres de la Terre !!! »