Pas de limites pour une jeune chapaisienne non-voyante

Pas de limites pour une jeune chapaisienne non-voyante

Valéry Gendron de Chapais se rendra à Régina du 13 au 17 aout prochain afin de compléter une autre étape du programme du Duc d’Édimbourg, qui permet aux jeunes de développer une passion en une action qui génèrera un impact dans la communauté. Cette jeune femme engagée ne cesse de gravir les montages, malgré son handicap visuel.

Ces cinq journées permettront à Valéry, tout comme à une centaine d’autres, d’aller se chercher une expertise qui lui permettra de donner des cours de musique à Chapais. Il faut mentionner qu’elle évolue dans les cadets depuis 6 ans et qu’elle fait aussi partie du corps de musique. « Le programme des cadets m’a beaucoup apporté. Ce programme m’a aidée à rester équilibrée. Plus tard, je pourrai peut-être m’impliquer et aider les jeunes au sein d’un escadron », souhaite celle qui est présentement adjudant deuxième classe dans l’Escadron 838 de Chapais.

Plusieurs fois récompensée

Depuis les dernières années, la jeune femme ne cesse d’inspirer les gens autour d’elle et, à preuve, les récompenses s’accumulent. Elle a reçu les trophées de Recrue de l’année et du Commandant ainsi que la médaille de la Légion royale canadienne reconnaissant les efforts individuels de citoyenneté, en plus d’avoir mérité la médaille Strathcona qui se veut la plus haute récompense pouvant être décernée à un cadet pour sa performance exceptionnelle en instruction physique et militaire. Elle a  aussi obtenu la médaille de la Légion royale canadienne et la médaille de bronze au programme du Duc d’Édimbourg et, actuellement, elle est en voie de l’obtention pour le niveau or.

« Pour nous, Valéry représente une élève des plus inspirantes ayant passé dans nos classes. Malgré son handicap visuel, elle ne s’est jamais imposé de limite. C’est une élève travaillante qui a passé plusieurs heures le nez dans ses livres afin de pallier ses difficultés. Ses efforts sont récompensés puisqu’elle termine son parcours au secondaire avec des résultats plus que satisfaisants. Par sa ténacité et son engagement, Valéry incarne les valeurs associées à la médaille du lieutenant-gouverneur », écrivait une de ses enseignantes avant la remise de sa médaille.

Université

L’an prochain, la Chapaisienne souhaite faire sa première année en intégration au Centre d’études collégiales à Chibougamau et, par la suite, s’inscrire en éducation spécialisée pour enfin se perfectionner en psychoéducation à l’université. « J’ai la ferme conviction que ma motivation et mon leadership qui jalonnent ma feuille de route seront garants du succès de mes nouveaux défis », croit celle qui est une véritable source d’inspiration pour plusieurs.