Perquisition à Chapais : d’autres accusations sont déposées

Perquisition à Chapais : d’autres accusations sont déposées

Crédit photo : Archives

Les procédures judiciaires se sont poursuivies la semaine dernière au palais de justice de Roberval pour deux des trois individus impliqués dans les perquisitions de la fin du mois de janvier à Chapais. Gilbert Senneville et Pascal Tremblay ont été arrêtés par les policiers au moment où ceux-ci effectuaient trois perquisitions, dont deux dans des résidences et une sur un terrain commercial à Chapais. Sur les lieux, trois individus de Chapais, âgés entre 17 ans et 48 ans, avaient été arrêtés pour possession de stupéfiants en vue de trafic, pour trafic de stupéfiants, pour possession d’armes pendant une interdiction ainsi que pour entreposage négligent d’armes à feu.

Comparution à Roberval

Lors de sa première comparution au lendemain des perquisitions, Gilbert Senneville 48 ans a été accusé de possession de cocaïne et de méthamphétamine en vue d’en faire le trafic. Les policiers ont également déposés des accusations de trafic de cocaïne et de méthamphétamine entre les périodes du 1 octobre 2018 et du 24 janvier 2019. D’autres accusations ont été déposées quelques jours plus tard, soit des accusations de possession et trafic de cannabis pour des évènements remontant jusqu’a octobre 2018 et aussi des accusations de possession d’armes à feu sans détenir un permis et d’entreposage d’armes ne respectant pas la loi.

Du coté de Pascal Tremblay 34 ans, les autorités ont déposé des accusations de possession et de trafic de cocaïne et de méthamphétamine. On lui reproche également d’avoir eu des armes à feu en sa possession sans permis et de les avoir entreposées de façon négligente. Des accusations supplémentaires ont été déposées pour possession illégale de cannabis ainsi que de trafic de cannabis, des évènements remontant à l’année 2018.

Lors de leurs dernières comparutions au palais de justice de Roberval, Pascal Tremblay a été remis en liberté sous engagement et sera de retour le 14 février prochain. Quant à Gilbert Senneville, il est demeuré détenu. Son dossier reviendra lui aussi au palais de justice de Roberval le 14 février pour une enquête de remise en liberté.

Amorcée il y a plusieurs semaines, l’enquête avait permis de mettre la main sur 420 grammes de cannabis, 10 grammes de haschich, 3 700 comprimés de méthamphétamine, 12 grammes de cocaïne, 20 comprimés sous ordonnance et 18 000 $ en argent.