Place au Défi 50 milles en 50 jours!

Place au Défi 50 milles en 50 jours!

Après le Défi 100 milles en 100 jours, voilà maintenant le Défi 50 milles en 50 jours.

Les organisateurs ont créé cette version réduite de l’activité afin de permettre à de nouvelles personnes de se joindre au mouvement qui consiste à parcourir un mille à chaque jour, que ce soit à la course à pied, à la marche, en skis de fond, en raquettes, en vélo stationnaire ou de toute autre façon.

Mais pour plusieurs d’entre eux, l’objectif est de faire entièrement le défi à l’extérieur, beau temps mauvais temps. «Transforme tes excuses en raisons et embarque avec nous!», mentionnent les organisateurs dans un communiqué invitant les gens à s’inscrire via internet (au d100m.com).

Trois fois le tour de la Terre

L’objectif de cette activité est d’inciter la population à rester active physiquement durant l’hiver. Et avec quelque 1300 participants de 3 à 80 ans pour sa 3 édition qui se déroule jusqu’au 9 mars, il semble bien que le mouvement fasse des petits.

«Depuis le 1 décembre (date du début de la 3 édition), les participants ont fait, ensemble, trois fois le tour de la Terre, soit plus de 120 000 km. C’est merveilleux!», de lancer Éric Godbout, membre du comité organisateur.

L’impact des réseaux sociaux

Lors des deux premières éditions, la majorité des participants du Défi 100 milles en 100 jours provenaient de l’Abitibi-Témiscamingue, la région où il est né. Mais grâce aux réseaux sociaux, ce mouvement festif s’est étendu ailleurs au Québec, au Canada et même dans d’autres pays.

Les participants se sont regroupés un peu partout, si bien qu’il y en a maintenant autant à Sept-îles et à Gatineau qu’on en dénombre à Ville-Marie, par exemple, souligne-t-on. Les participants utilisent aussi les réseaux sociaux pour s’encourager les uns les autres. «Les gens sont vraiment respectueux et positifs», signale Sébastien Bélisle, un autre membre du comité organisateur.

Si la marche et la course demeurent les façons favorites de faire le défi, il est maintenant possible de remplacer le mille quotidien par toute activité physique d’au moins 30 minutes, fait-on valoir. «Embarquez avec nous et vous trouverez l’hiver court!», affirment les organisateurs.

Laisser un commentaire