Quand les épais prennent la parole…

Quand les épais prennent la parole…

Crédit photo : Photo tirée de Facebook

(Une chronique de Gabriel Bouchard)

À Québec, le boxeur Adonis Stevenson s’est incliné en se faisant infliger un percutant K-O, gracieuseté d’Aleksander Gvozdyk. Quelques heures plus tard, le boxeur de 41 ans était plongé dans un coma artificiel, à la suite d’un traumatisme craniocérébral grave, nécessitant une opération pour drainer un hématome. Mais le plus triste dans tout ça : est-ce l’évènement ou les commentaires des gens sur les médias sociaux ?

Adonis Stevenson n’a pas toujours été un enfant de chœur. Dès son jeune âge, il a été impliqué dans le crime organisé et a été un proxénète notoire. Pour tout ce qu’il a fait aux travailleuses du sexe qu’il embauchait, Stevenson a été incarcéré en prison. Un juge a délibéré que Stevenson méritait de faire un nombre fixe de mois en dedans et il a fait son temps à l’intérieur des barreaux. Ce qu’il a fait ne l’excuse pas, mais il a purgé sa peine.

Ce même Adonis Stevenson a décidé de reprendre sa vie en main après ces mois en prison et il a connu une carrière plus que respectable dans le domaine de la boxe. Il a fondé une famille puisqu’il est maintenant père de 5 enfants et il vit de sa passion pour le sport.

Je vais l’avouer bien honnêtement : je n’apprécie pas plus qu’il ne le faut Adonis Stevenson. J’étais content qu’il ait perdu son titre au Centre Vidéotron, simplement parce qu’il a fait stagner la division au cours des 5 dernières années. Or, même si je me suis réjoui de ce revers, je ne souhaiterais jamais à quelqu’un d’être placé dans un coma artificiel ce qui lui laissera probablement des séquelles permanentes au cerveau.

Cependant, plusieurs personnes ont dit que Stevenson méritait ce qu’il lui était arrivé samedi. Pour citer ces gens-là : « Il ne méritait pas de vivre de toute façon.. il mérite de rester légumes ou de mourir.».

Je comprends que vous soyez en colère sur le passé de Stevenson et, comme vous, je ne cautionnerai jamais ce que Stevenson a pu infliger à de jeunes femmes. Sur ce plan, nous sommes dans le même camp. Mais même s’il a fait ce qu’il a fait, Stevenson a payé de ses actes en étant reconnu coupables de ces gestes, et il a purgé une peine d’emprisonnement.

Laissons ce côté à part et prenons Stevenson pour ce qu’il est aujourd’hui. Souhaiteriez-vous à cinq enfants de voir leur père mourir alors que le plus vieux des cinq n’est même pas à l’école secondaire ? Souhaiteriez-vous à une mère de cinq enfants de devenir une veuve monoparentale ?

Les médias sociaux ont ce bon côté de nous informer, nous divertir, etc. Mais ils ont aussi le mauvais, soit de faire sortir, de donner une voix aux plus imbéciles d’entre nous tous. Des imbéciles qui souhaitent la mort d’un père de famille, malgré le fait que ces gens soient bien éduqués, allant d’infirmières à ingénieurs en passant par de hauts dirigeants d’entreprise. Ces gens peuvent être des amis, des collègues, même des membres de votre famille. Ce n’est pas parce que c’est un proche que c’est plus intelligent.

J’ai souvent répété que je ne voulais pas que mes lecteurs soient mes sujets de chronique. Je dis cela principalement parce que je vous ai en haute estime. Alors pour l’amour du ciel, tournez vos pouces sept fois avant de pitonner, pensez-y à deux fois avant d’insulter quelqu’un et demandez-vous si vous aimeriez que quelqu’un souhaite votre mort alors que vous essayez simplement de survivre ? Je pense que, dans la majorité des cas, vous préféreriez que la personne s’abstienne.

Soyez des gens respectueux et agréables dans les débats sportifs sur les médias sociaux et non les imbéciles sans cervelle que j’ai vu défiler dimanche, il y a deux semaines…