Saint-Félicien trop fort pour les Ambassadeurs Midget BB

Saint-Félicien trop fort pour les Ambassadeurs Midget BB

«Plus la série avançait, plus je voyais que les joueurs puisaient au plus profond d’eux-mêmes pour aller chercher l’énergie nécessaire,» explique Michael Gaudreault, entraineur-chef des Ambassadeurs Midget BB.

Crédit photo : Facebook

Par Gabriel Bouchard

Les Ambassadeurs Midget BB de Chibougamau ont vu leur saison prendre fin vendredi dernier alors que la troupe de Michael Gaudreault s’est inclinée dans le 5e match de la série finale de la Ligue JMS. Le Marco’s Pub de Saint-Félicien a réussi à marquer en deuxième période de prolongation pour obtenir son billet pour les championnats provinciaux, l’emportant du même coup par la marque de 3 à 2.

 

Même si les Ambassadeurs ont baissé pavillon en 5 matchs face aux Marco’s Pub, les joueurs se sont tout de même bien battus.  D’ailleurs, l’entraineur-chef de l’équipe était fier de son équipe malgré le revers difficile à avaler. «Plus la série avançait, plus je voyais que les joueurs puisaient au plus profond d’eux-mêmes pour aller chercher l’énergie nécessaire, explique Michael Gaudreault, entraineur-chef des Ambassadeurs Midget BB. Nous avions un calendrier plus difficile, avec des matchs qui étaient plus rapprochés.  Nous avons tout donné.»

 

Alors que le parcours des Ambassadeurs fut parsemé d’embûches lors des séries éliminatoires, le Marco’s Pub, quant à lui, a fait une balade dans le parc avant la série finale de la Ligue JMS.  Le plus grand nombre de matchs et les périodes de repos plus courtes auront possiblement joué en défaveur des Ambassadeurs. «On avait une équipe devant nous qui avait eu beaucoup moins d’opposition dans les séries précédentes, et ils étaient plus reposés.  C’est un facteur qui a pesé lourd dans la balance.»

 

Malgré tout, les Ambassadeurs ont tout fait pour remporter la série. «Même si l’opposition était forte, on ne se présentait pas pour simplement remporter des matchs.  On voulait vraiment gagner la série et chaque match, sauf un, s’est décidé par un écart de deux buts et moins, explique Michael Gaudreault.  On a été dans le coup à chaque fois, je pense que cette série-là aurait pu aller d’un côté comme de l’autre.»

 

Une saison satisfaisante pour l’entraineur

Questionné sur la saison 2017-2018 de son équipe, Michael Gaudreault s’est dit très satisfait du rendement de son équipe.  Citant un début de saison canon suivi d’un petit relâchement juste avant la période des Fêtes, le pilote des Ambassadeurs considère que c’est le caractère de son équipe qui lui a permis de se rendre jusqu’en finale.  «Autant durant la saison que pendant les séries, il y a eu des moments où l’on a rehaussé notre jeu d’un cran quand tout le monde croyait que c’était terminé.  On a réussi à accomplir des choses qui étaient inespérés aux yeux de  certaines personnes», conclue Michael Gaudreault.