Verra-t-on un nouveau camp minier à Lebel-sur-Quévillon?

Cinq sociétés d’exploration ont décidé d’unir leurs forces, avec un soutien de 20 M $ de Redevances aurifères Osisko, pour donner naissance à un important joueur dans les régions de Kirkland Lake et de Lebel-sur-Quévillon.

Outre la Corporation minière Oban, sous la bannière de laquelle les autres sociétés seront réunies, cette transaction implique Eagle Hill Exploration, Temex Resources, Ryan Gold et Corona Gold. Celles-ci ont conclu des lettres d’entente exécutoires qui prendront effet lorsque la Bourse de Toronto aura donné son approbation. Dans cette foulée, Oban a également conclu une entente pour acquérir 19,9 % des actions ordinaires de BonTerra Resources.

En parallèle, Osisko a annoncé qu’elle investira jusqu’à 20 M $ en actions ordinaires dans le capital d’Oban. Lorsque la transaction sera autorisée par la Bourse de Toronto, Osisko détiendra environ 18 % d’Oban. Le PDG d’Osisko, Sean Roosen, assurera d’ailleurs la coprésidence de la nouvelle société.

À la suite de la transaction, la nouvelle Oban sera basée à Montréal et disposera d’un bureau corporatif à Toronto. L’exploration, l’ingénierie et les services administratifs seront quant à eux fournis par Osisko.

Plusieurs retombées positives

Si la plupart des noms qui s’y trouvent impliqués demeurent méconnus du grand public en Abitibi, cette transaction risque d’entraîner des retombées positives, notamment dans les secteurs de Lebel-sur-Quévillon et de Kirkland Lake.

Oban et BonTerra détiennent en effet des intérêts non négligeables dans la région d’Urban Barry, près du projet aurifère Barry de Métanor, au nord-est de Lebel-sur-Quévillon. Le projet Gladiator de BonTerra a rapporté à ce jour un potentiel global de 300 000 onces d’or. Dans le même secteur, Eagle Hill concentre ses efforts dans le gisement aurifère à haute teneur Windfall Lake, dont la plus récente évaluation des ressources globales a donné un potentiel de 1,48 million d’onces d’or. La fusion pourrait donc donner un bon coup de pouce à l’avancement de ces projets.

Oban possède aussi des intérêts dans des projets aurifères dans les environs de Kirkland Lake, tandis que Temex détient un projet à Timmins, qu’elle développe en partenariat avec Goldcorp.

Pour leur part, Ryan Gold concentre surtout ses activités au Yukon, tandis que Corona Gold est une société d’investissement active dans le secteur des ressources.

Laisser un commentaire