Les commissaires de la CSBJ appuient les enseignants

Les commissaires de la Commission scolaire de la Baie-James (CSBJ) ont démontré leur appui envers le syndicat des enseignants, lorsque celui-ci a fait irruption dans leur assemblée pour les informer que ses membres venaient de voter en faveur d’un mandat de grève à 88 %.

«On ne va peut-être pas aller en grève, mais on a le mandat pour le faire. On est venu ici ce soir pour savoir si vous êtes avec nous pour défendre l’école publique», a déclaré d’emblée la directrice syndicale du Syndicat de l’enseignement de l’Ungava et de l’Abitibi (SEUAT), Paule Gagné.

La présidente de la CSBJ, Lyne Laporte-Joly, a répondu par l’affirmative, en lisant aux enseignants une lettre des commissaires destinée aux ministres de l’éducation, celui de la recherche et de l’enseignement supérieur, à celui responsable du Nord-du-Québec, au député d’Ungava ainsi qu’au président du Conseil des commissaires.

Avant de débuter son allocution, Mme Laporte-Joly a même demandé aux enseignants de lui remettre des macarons avec l’inscription «Unis pour l’éducation publique» sur eux pour ses commissaires qui étaient à l’extérieur de Chibougamau.

«Le Conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Baie-James réitère sa conviction dans une école publique et souligne le professionnalisme de son personnel sur l’ensemble de son immense territoire dans le quotidien, malgré le contexte budgétaire qui dure depuis plusieurs années», a-t-elle lu. 

 

La Sentinelle

Journaliste: Colin Côté-Paulette

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of