Les travaux avancent lentement mais surement

Guy Tremblay
Les travaux avancent lentement mais surement
Daniel Bergeron et Jacqueline Leroux ont fait le point sur les travaux au sujet du site minier Troilus Gold. (Photo : Guy Tremblay)

Sans trop faire de bruit, plus de 35 travailleurs œuvrent sur le site de Troilus alors que Forage Chibougamau exécute 40 000 mètres de forage. Parallèlement, des travaux se font à l’ancienne ligne électrique ainsi qu’au niveau environnemental. L’hiver prochain, les travaux de pompage débuteront à la petite fosse à ciel ouvert pour transférer par la suite à la grande fosse.

Comme l’explique le directeur des relations avec le milieu, Daniel Bergeron : « Le deuxième programme de forage de 40 000 mètres exécuté par Forage Chibougamau est avancé et se déroule très bien. Les travaux de cette année ont pour but d’augmenter les prévisions de ressources en or de la mine. Nous avons présentement environ 35 personnes qui travaillent sur le site, principalement au niveau du forage, mais ce nombre devrait augmenter à une cinquantaine durant l’été. » La compagnie Troilus Gold espère débuter avec une mine à ciel ouvert, mais comme le précisait Daniel Bergeron : «  Il est encore beaucoup trop tôt dans le processus pour confirmer cette éventualité.»

Tout est à refaire

Jacqueline Leroux, directrice de l’environnement, assiste à l’entrevue et souligne que les travaux environnementaux se poursuivent parallèlement aux autres travaux. « Nous voulons prendre un peu d’avance au niveau environnemental, car il y a beaucoup de travaux à faire. On pourrait penser que ce qui a été fait lors de la mine Troilus dans les années 90 pourrait servir, mais non, il faut tout recommencer. Il vaut donc mieux prendre un peu d’avance à ce sujet. »

Une ligne électrique était encore sur place et, cet hiver, des travaux ont débuté pour l’améliorer et ces travaux se poursuivront au cours des prochaines semaines. Une petite station électrique sera aussi aménagée. « Une tour de communication a été érigée entre la ville de Chibougamau et le site minier et nous avons maintenant la fibre optique à cet endroit », ajoute le directeur des relations avec le milieu.

Pompage des fosses

Avec les années, les deux fosses de l’ancienne mine Troilus sont remplies d’eau. Un immense travail de pompage débutera l’hiver prochain. « La plus petite fosse compte 12 millions de mètres cubes d’eau alors que la grande en a 19 millions. Nous allons débuter le pompage avec la petite fosse. Nous évaluons qu’il faudra entre 16 et 18 mois de pompage pour y arriver. Pour la grande fosse, au moins deux ans seront nécessaires. Cette année, nous nous préparons donc pour passer à un autre niveau », conclut Daniel Bergeron.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of