Nemaska Lithium réduit ses effectifs

René Martel
Nemaska Lithium réduit ses effectifs
(Photo : Facebook)

La minière Nemaska Lithium a procédé à la réduction de ses effectifs dans le cadre de sa restructuration visant à préparer un éventuel plan d’arrangement acceptable pour ses créanciers et la cour. Cela fait suite à sa demande de se placer sous la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC).

Les 29 employés qui sont mis à pied le sont suite à une révision des activités essentielles de Nemaska Lithium pour assurer le développement de son projet Whabouchi. Ces mises à pied permettront de préserver des liquidités en prévision de proposition de refinancement ce qui permettrait la relance du projet. Suite à ces congédiements, c’est maintenant un peu plus de 30 personnes qui travailleront toujours pour la société. Nemaska Lithium poursuit l’examen des alternatives stratégiques à sa disposition pour restructurer son capital avec ses conseillers juridiques et financiers.

« C’est avec beaucoup de tristesse que nous devons laisser partir nos collègues. Leur travail acharné au fil des ans, dans des contextes parfois laborieux, nous a permis de faire avancer le projet Whabouchi au maximum en attendant le financement requis pour le compléter. Je tiens à les remercier sincèrement pour leur importante contribution » a déclaré Guy Bourassa, président et chef de la direction. Il poursuit : « Cette difficile décision était inévitable à ce stade-ci. Nous offrons aux employés qui nous quittent tout le soutien et l’accompagnement dont ils ont besoin pour la suite, et nous espérons de tout cœur avoir le privilège de revoir la majorité d’entre eux lors de la relance éventuelle du projet. »

Changement au C.A.

Il y a moins d’une semaine la minière annonçait aussi des changements importants au sein de son conseil d’administration. Elle a nommé Jacques Malette au poste de président du conseil. Ce dernier était déjà administrateur chez Nemaska Lithium depuis mars 2019. Il vient remplacer Michel Baril qui a décidé de céder sa place à la présidence, tout en demeurant lui aussi parmi les membres du conseil. Le changement est effectif depuis le 19 janvier 2020.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of