Nemaska lithium se protège de ses créanciers

René Martel
Nemaska lithium se protège de ses créanciers
(Photo : Archives)

C’est à quelques heures de noël que la minière Nemaska lithium a annoncé avoir obtenu de la Cour supérieure du Québec la protection contre ses créanciers afin de lui permettre de mener à bien ses efforts de financement pour compléter la construction et commencer l’exploitation du projet Whabouchi, suivant la réévaluation des couts annoncés précédemment.

Selon le communiqué émis le 23 décembre dernier, la minière a examiné toutes les solutions de rechange possibles mais le conseil d’administration en est venu à la conclusion qu’il était mieux dans l’intérêt de Nemaska Lithium de déposer une demande de protection contre les créanciers en vertu de la LACC. Malgré les efforts, elle n’a pas été en mesure de restructurer adéquatement ses affaires en raison du cout de construction plus élevé que prévu; on parle de dépassement de 375 M$ de plus que lors du lancement du projet pour la construction de son usine de transformation en Mauricie, de l’état actuel des marchés financiers et de l’incapacité de trouver une solution convenable de refinancement.

Selon le rapport du contrôleur au dossier PricewaterhouseCoopers (PwC), la dette de la compagnie serait de plus de 160 millions de dollars. Les transactions sur les actions ordinaires de la Société à la Bourse de Toronto (« TSX ») ont été suspendues et l’action sera radiée le 6 février à la fermeture des marchés. La compagnie avait indiqué qu’elle pourrait demander une réinscription « une fois les procédures en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies terminées ».

C’est le gouvernement du Québec qui est l’actionnaire majoritaire du projet avec un investissement par l’entremisse de Ressources Québec, qui agit à titre de mandataire du gouvernement, la participation dans Nemaska lithium est d’environ 13 %. La direction a mentionné vouloir mener à terme le projet et elle indique que le refinancement est la solution privilégiée.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of