Santé | Offensive pour préparer la relève dans la région

René Martel
Santé | Offensive pour préparer la relève dans la région
Plusieurs types de bourses tant régionale que provinciale existent et qui pourraient faciliter l'accès vers un métier dans le domaine de la santé. (Photo : Shutterstock)

En vue de soutenir les étudiants et les étudiantes et ainsi favoriser l’attraction de la main-d’œuvre dans le monde de la santé dans notre région, des bourses et des programmes de formation sont offerts en santé et services sociaux.

« Ce sont des programmes de bourses qui existent déjà, mais qui ont besoin d’un peu de publicité. Nous voulons nous assurer que les gens qui sont en réflexion pour leur choix de carrière connaissent bien ces opportunités », explique Sandra Fréchette, directrice des ressources humaines au Centre régional de santé et des services sociaux de la Baie-James.

Il existe plusieurs types de bourses tant régionale que provinciale qui pourraient faciliter l’accès vers un métier dans le domaine de la santé. La bourse régionale constitue le programme de base. Il s’agit de montants qui varient selon le niveau (collégial ou universitaire) et l’année (1re, 2e, 3e ou 4e et plus) d’études. Selon le nombre de candidatures reçues et le niveau de scolarité obtenu, chaque étudiant sélectionné pourrait recevoir une bourse annuelle d’un montant pouvant aller jusqu’à 5 000 $ en échange d’un engagement à œuvrer pour le CRSSS de la Baie-James dans l’une des installations de la région où le besoin est présent.

La bourse nationale est offerte aux étudiants se trouvant dans l’une des deux dernières années d’études de leur programme terminal. En partenariat avec le ministère de la Santé et des Services sociaux, le CRSSS de la Baie-James verse à l’étudiant un montant de 15 000 $ pour chacune des années, en deux versements de 7 500 $, soit en septembre et en janvier. La bourse peut donc totaliser 30 000 $ et l’étudiant doit s’engager à travailler pour une durée de trois ans (36 mois) à temps complet dans son domaine de formation.

CFPBJ

Le gouvernement québécois a mis sur pied aussi des mesures pour agir de façon ciblée sur certains titres d’emploi du secteur de la santé et des services sociaux, notamment les préposés aux bénéficiaires, les infirmières, les infirmières auxiliaires ou les agentes administratives. Des formations accélérées et des bourses sont disponibles.

Le programme Assistance à la personne en établissement et à domicile est offert au CFPBJ avec une bourse qui peut atteindre 7 500 $ pour les gens éligibles. Une formation accélérée pour devenir infirmier ou infirmière auxiliaire est offerte à l’automne avec des possibilités de bourse allant jusqu’à 20 000 $. Une formation collégiale d’infirmière et d’éducateur est aussi disponible en septembre, formation donnée par le Centre d’études collégiales à Chibougamau et des collèges en Abitibi-Témiscamingue avec, encore là, jusqu’à un montant de 9 000 $ qui pourrait être versé aux étudiants et étudiantes.

Pour les informations, visitez les sites Internet de Perspective Québec et du CRSSSBJ.

Partager cet article