S’offrir l’Histoire, une page à la fois

Marie-Claude Duchesne
S’offrir l’Histoire, une page à la fois
Une des suggestions de Marie-Claude Duchesne : La ferme des animaux. George Orwell (Photo : MCD)

En cette semaine du Black Friday, il serait facile de parler de surconsommation, d’excès et de ces besoins artificiels qu’on se crée par dizaines à l’aube des fêtes. Il serait encore plus facile de simplement vous faire une liste d’objets ou d’articles de voyage à vous procurer absolument. Parlons plutôt de livres. De l’Histoire qu’on peut offrir ou s’offrir.

Que ce soit en empruntant à la bibliothèque, en fouillant à la Mine d’or, dans une boutique de livres usagés ou simplement en profitant des rabais du Black Friday en commandant en ligne… Voici une très (trop) courte sélection de livres percutants pour apprivoiser l’Histoire agitée du dernier siècle.

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE | 1914-1918

À l’Ouest rien de nouveau. Erich Maria Remarque

             La Grande Guerre racontée par un jeune soldat allemand, Paul Baumer. La vraie vie des tranchées, loin de la gloire et des récits héroïques. Les soldats mangent, dorment, survivent, rient, meurent, déconnent, en reviennent ou non. Plongeons là où la vie ne vaut rien. Ce livre est une fiction… mais jusqu’à quel point ? L’auteur a réellement été soldat pendant la Première Guerre mondiale. Survivant des tranchées, Erich Maria Remarque témoigne de l’absurdité de la guerre et de la fragilité de la vie. Publié en 1928, l’auteur fut pourchassé par les nazis dans les années 1930. À l’Ouest rien de nouveau fut banni et ses exemplaires brûlés en Allemagne. Trop antimilitariste ?

MONTÉE DES DICTATURES | Année 1930

La ferme des animaux. George Orwell

Un beau jour en Angleterre, les animaux d’une ferme se rebellèrent et chassèrent le fermier qui les exploitait. Dès lors, les animaux devenaient maitres de leur destin et surtout : égaux ! Mais certains deviendront « plus égaux » que d’autres… Par ce conte, Orwell nous raconte l’histoire d’un noble rêve qui a bien mal tourné. Comment la Révolution russe en vint à dévorer son propre peuple. C’est toute la tragédie des débuts de l’URSS et de la dictature de Staline racontée avec… des cochons, des poules, des chevaux. Brillant, percutant et facile à lire.

Suggestions complémentaires :

La crise économique des années 1930, la misère des travailleurs, le chômage, la sécheresse des terres, l’exode vers la Californie pour un avenir meilleur : Les raisins de la colère. John Steinbeck (Prix Pulitzer) ;

Un avant-gout d’un monde évoluant sous une dictature totalitaire : 1984. George Orwell ;

SECONDE GUERRE MONDIALE | 1939-1945

Une femme à Berlin. Martha Hiller

Berlin, avril 1945. L’armée soviétique prend la capitale Allemande. Hitler est mort. La guerre est finie, mais est-ce vraiment le retour à la paix ? L’œuvre raconte la vie et la survie des civils, des Berlinois dans une ville occupée et anéantie. L’impuissance des hommes, le sort des femmes. Un récit troublant qui pousse à se questionner sur le sens de la victoire. Ce livre n’est pas une fiction. Il s’agit du journal intime de Martha Hiller, rédigé du 20 avril au 22 juin 1945. À sa publication sous auteure anonyme en 1957, le livre fit scandale en Allemagne. Un souvenir trop frais, trop douloureux, trop vrai. Le journal ne fut réédité qu’à la mort de l’auteure en 2002… une fois la poussière retombée.

Suggestions complémentaires :

La vie cachée d’une jeune fille, tentant d’éviter la déportation avec sa famille, alors qu’Amsterdam était occupé par les Allemands : Le journal d’Anne Frank. Anne Frank ;

La tragédie du génocide des Juifs – loin d’être un simple détail de l’histoire – et la résistance désespérée du ghetto de Varsovie en Pologne à travers la vie d’un survivant : Au nom de tous les miens. Martin Gray ;

Quels sont vos avis, vos découvertes et vos incontournables ?

Pour encourager local :

             Librairie Ungava (Chibougamau)

             La Mine d’or (Chibougamau)

 

Si vous passez par là… boutiques de livres usagés :

             Culture à partager (Chicoutimi) ;

             Le Grenier du livre, Marché Sainte-Anne (Chicoutimi) ;

             Corcovado, Centre de solidarité internationale (Rouyn-Noranda) ;

            

Achat en ligne :

             Les libraires, regroupement des librairies indépendantes du Québec. https://www.leslibraires.ca/

 

Pour me contacter ou me partager vos trouvailles : MC.Duchesne@outlook.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of