Stornoway : la mairesse de Chibougamau en mode positif

René Martel
Stornoway : la mairesse de Chibougamau en mode positif
(Photo : Stornoway)

La mairesse de Chibougamau est en accord avec la décision du Gouvernement du Québec d’aider encore une fois la minière Stornoway, en ajoutant de l’argent dans la mine Renard pour maintenir les opérations.

Lorsqu’interrogée sur le sujet, Manon Cyr voyait d’un bon œil l’annonce du gouvernement. Elle y voit une marque de confiance envers la direction de la mine. La mise en vente de la mine est elle aussi vue comme une bonne chose. « Cela signifie que le ministre Fitzgibbon veut trouver un partenaire financier majeur pour continuer les opérations. N’oublions pas que le gouvernement est à moitié propriétaire de l’aventure… Parce que l’autre option aurait été de dire, on n’a plus confiance et on ferme. »

La mairesse de Chibougamau a mentionné qu’au niveau de la production tout va bien. Les performances sont là, comme il était prévu au départ. Ce qui vient compromettre le projet, c’est la valeur du diamant sur le marché mondial. « Souvent, on oublie, mais même pour le projet Éléonore, il a fallu radier un certain endettement à une certaine époque. Vous savez, développer une mine, ça ne se fait pas en criant ciseau. C’est un marathon à obstacles et on le fait correctement, selon moi, dans le cas de Stornoway. »

Stornoway a encore un bel avenir estime le ministre Pierre Dufour

Lorsque que nous lui avons demandé de commenter la situation de la minière, le ministre responsable du Nord-du-Québec, Pierre Dufour, trouve que le projet était audacieux. « Quand on a débuté, c’était un pari qui était audacieux, mais aussi risqué. Au Québec, nous sommes des producteurs d’or, de zinc, de cuivre, de nickel mais, dans le cas du diamant, peut-être qu’on avait un peu de problématique à bien comprendre l’environnement de développement d’une mine de diamant ». Les couts de production, les hausses et les baisses des marchés, c’est ça que vit présentement Stornoway. Il faut espérer que le prix du diamant augmente.

Il ne croit pas que ce soit la fin de la mine Renard. Il croit plutôt que la minière à un bel avenir. « C’est possible que l’équipe de M. Fitzgibbon, en partenariat avec la direction de Stornoway, essaie de trouver d’autres capitaux pour donner un coup de main. »

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of