Transport aérien: l’UMQ demande au gouvernement d’injecter 50 M$

Par Karine Desbiens
Transport aérien: l’UMQ demande au gouvernement d’injecter 50 M$

Le Comité sur les aéroports régionaux de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) qui tenait sa première réunion de travail la semaine dernière croit notamment qu’il est essentiel que le gouvernement reconduise le Programme d’aide au transport aérien (PATA) en y injectant une somme de 50 millions de dollars sur quatre ans.

 

Trois axes d’intervention sont jugés prioritaires : l’immobilisation des aéroports, la desserte aérienne et le prix des billets d’avion.

 

« Les aéroports régionaux sont des infrastructures névralgiques pour la vitalité et l’occupation des territoires et doivent, à ce titre, disposer d’un financement adéquat. C’est pourquoi la proposition de l’UMQ est un signal important pour que le Gouvernement du Québec investisse et permette ainsi aux aéroports régionaux de jouer pleinement leur rôle de moteurs socioéconomiques », a déclaré Daniel Côté.

 

Étude

 

Pour chiffrer les besoins en immobilisation des aéroports du Québec, le comité commandera une vaste étude visant à documenter et à évaluer les couts liés au maintien et au développement des pistes, des voies de circulation et des aires de stationnement ainsi qu’à l’acquisition et à la réfection d’équipements de service, de sécurité, d’entretien et d’accueil.

 

Les membres du comité ont également profité de la présence de Mohamed Reda Khomsi, professeur-chercheur à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), pour amorcer leurs travaux concernant la problématique reliée au prix des billets d’avion.

 

« Le prix astronomique des billets d’avion pour les dessertes régionales est un frein au développement économique et touristique, en plus de représenter un enjeu important pour la mobilité des gens. La problématique est complexe et répandue dans toutes les régions. Alors nous devons travailler à élaborer des pistes de solutions, de concert avec les autres paliers de gouvernement », a conclu le maire de Gaspé, Daniel Côté.

 

Le Comité sur les aéroports régionaux de l’UMQ est formé d’élues, élus, gestionnaires d’aéroports et représentants des milieux économiques de plusieurs municipalités dont Alma, Blanc-Sablon, Bonaventure, Chibougamau, Gaspé, Gatineau, Lebel-sur-Quévillon, Longueuil, Mont-Laurier, Rivière-du-Loup, Roberval, Rouyn-Noranda, Saint-Georges et Victoriaville.

Partager cet article