Un gisement de nickel au nord de La Sarre plus gros que prévu

Par Patrick Rodrigue

Les forages d’expansion récemment réalisés par Ressources Balmoral au nord de La Sarre ont permis d’accroître de 30 % la taille du corps minéralisé riche en nickel et en cuivre découvert sur la propriété Grasset.

Deux trous en particulier ont rapporté des résultats fort encourageants dans la zone H3, considérée comme la découverte la plus significative des dernières années en cuivre, nickel et éléments du groupe platine dans le nord de l’Abitibi.

Une minéralisation riche en sulfures de nickel a ainsi été interceptée sur des épaisseurs respectives de 86,09 et 118,84 mètres. Dans ce dernier, un segment de 42,70 mètres d’épaisseur a rapporté des teneurs de 1,11 % de nickel et de 0,12 % de cuivre ainsi que de 0,20 gramme de platine et 0,49 gramme de palladium par tonne de minerai. «Il s’agit d’un des six meilleurs résultats obtenus à date sur la zone H3 sur la base du rapport entre la teneur et l’épaisseur», a précisé Balmoral.

Ces forages ont permis d’accroître d’environ 100 mètres la profondeur de la zone à haute teneur identifiée à Grasset. «Ces résultats démontrent clairement le potentiel d’expansion en profondeur de la zone, avec la possibilité d’augmenter ses teneurs en nickel», a commenté le PDG de la société vancouvéroise, Darin Wagner.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of