Un livre paraitra 40 ans après le drame de Chapais

Guy Tremblay
Un livre paraitra 40 ans après le drame de Chapais
L’auteure de « Les vrais visages du drame de Chapais. Il y a quarante ans » Thérèse Villeneuve, docteure en travail social. (Photo : Courtoisie)

Il y a 40 ans, la veille du jour de l’an, un feu se déclarait à la salle Opémiska de Chapais. Un grand total de 48 personnes y trouveront la mort. Thérèse Villeneuve va faire paraitre un livre ayant pour titre Les vrais visages du drame de Chapais. Il y a quarante ans qui observe d’importantes lacunes dans l’aide reçue à l’époque par les victimes.

Au début des années 2000, Thérèse Villeneuve, docteure en travail social, a recueilli les témoignages des victimes, d’endeuillés et d’intervenants pour comprendre comment ils ont réussi à surmonter la catastrophe. Selon l’auteure, ses entrevues de recherche ont eu un effet thérapeutique sur les victimes. En parlant de leur vécu, elles auraient connu une amélioration de leur état. Selon Thérèse Villeneuve : « La plupart des gens ont fait des efforts pour se soigner eux-mêmes, mais la culture du silence et la comparaison avec d’autres victimes jugées plus éprouvées ont minimisé la reconnaissance de leurs souffrances. De plus, les deuils auraient pu se vivre collectivement, mais plusieurs personnes y ont fait face seules alors que, sans aide, on sait que le temps de rétablissement peut être extrêmement long. »

Conséquences

L’auteure du livre à paraitre mentionne que cet incendie a entrainé la modification des lois sur la sécurité publique et la prévention des incendies. Dorénavant, on parle de l’avant et de l’après Chapais. Elle souligne que l’évènement a aussi favorisé l’ouverture de centres de traitements spécialisés pour les grands brulés et a permis un meilleur accès aux soins de santé pour les résidents de Chapais.

Pour Thérèse Villeneuve, le 40e anniversaire de l’incendie de Chapais constitue un moment privilégié pour faire le point sur cette tragédie. Le livre à paraitre contribuera assurément à aider les victimes et les intervenants à faire la paix avec ce tragique évènement.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of